THD Performance Accompagner votre réussite !

RSI : c’est fini… Et maintenant ?

25 juin 2018

Promesse de campagne, la fin du RSI a été officiellement actée le 1er janvier 2018. Il est désormais remplacé par la Sécurité sociale pour les indépendants. Mais, qu'est-ce qui change concrètement pour ses anciens adhérents ? Dans l'immédiat, pas grand-chose et voici pourquoi !

Ne l'appelez plus jamais RSI, le régime social des indépendants créé en 2006 a officiellement cessé d'exister en ce début d'année. Bienvenue à la Sécurité sociale pour les indépendants, un changement de nom qui marque la première étape de l'intégration totale des indépendants dans le régime général.

Mais, de la même façon que Rome ne s'est pas construite en un jour, ne vous attendez pas à de profonds bouleversements dès à présent. Ce n'est qu'à l'issue d'une période de transition qui devrait prendre fin en 2020 que l'ex-RSI sera totalement intégré au régime général. A terme, les différentes attributions de l'ancien régime social des indépendants seront toutes gérées par des organismes de la Caisse Nationale de l'Assurance Maladie, mais ce sera l'aboutissement d'un long processus.

Le changement, c'est pas maintenant !

Pour le moment et probablement jusqu'à début 2020, les anciennes caisses du RSI restent en place sous l'appellation Sécurité Sociale pour les Indépendants, elles sont adossées au régime général, mais pas encore intégrées.

Concrètement, l'adresse de vos points d'accueil, ainsi que les coordonnées téléphoniques de vos interlocuteurs ne changent pas. Si vous souhaitez connaître précisément votre caisse de rattachement, consultez le site https://www.secu-independants.fr.

Idem concernant votre couverture. Si l'un des objectifs de la réforme vise bien à améliorer la prise en charge des indépendants par le régime obligatoire, pour le moment, aucune mesure concrète n'a été annoncée.

Dans ce contexte, et parce que la bonne santé de votre activité dépend avant tout de la vôtre, il est fortement conseillé aux entrepreneurs de souscrire une complémentaire santé performante et un contrat de prévoyance pour compléter vos indemnités journalières en cas d'arrêt de travail prolongé.

Source : AXA “pro”