THD Performance Accompagner votre réussite !

Boostez les équipements industriels propres avec le prêt vert !

17 octobre 2017

Les prêts verts s'adressent aux entreprises industrielles qui investissent dans des équipements plus économes et moins polluants ou dans des produits éco-efficients. Ces prêts peuvent s'élever jusqu'à trois millions d'euros. Quelles sont les conditions ? Comment l'obtenir ? Explications :

Qu'est-ce que le prêt vert ?

PME et ETI industrielles de plus de 3 ans, les prêts verts peuvent vous intéresser. Ces prêts bonifiés par l’Etat, sans caution et sans garantie exigées vont de 100 000 à 3 000 000 d’euros :

  • dans la limite des fonds propres et quasi-fonds propres de votre entreprise,
  • d’une durée de 7 ans, dont 24 mois de différé d’amortissement en capital,
  • en co-financement avec Bpifrance et un autre établissement bancaire qui doit financer un montant au moins équivalent au prêt vert.

Particularité de ce prêt, aucune garantie emprunteur n'est exigée car l'Etat a doté Bpifrance d'un fonds de garantie dédié. Seule une retenue de garantie de 5 % du montant du prêt est prévue. Elle est restituée après remboursement du prêt, augmentée des intérêts qu’elle a produits.

Quels équipements sont éligibles au prêt vert ?

Le prêt vert finance essentiellement des équipements, en particulier les investissements matériels à faible valeur de gage qui permettent notamment une optimisation des ressources et des process (matériels de récupération de force ou de chaleur, d'amélioration de l'efficacité énergétique des procédés, de réduction des émissions polluantes dans l'air ou des rejets dans l'eau …).

Mais également des investissements immatériels : démarches d'éco-conception, mise en œuvre de certifications ou de mises aux normes environnementales…

Ces investissements doivent générer un retour sur investissement significatif.

Source : economie.gouv.fr